Communiqué : Stop aux expulsions !

Publié: 4 septembre 2016 dans Actualité, Manifestations / Rassemblements

Communiqué de l’AMEB Solidaires Etudiant.e.s :

STOP AUX EXPULSIONS !

REGULARISATION DES FAMILLES REFUGIEES ET DEMANDEUSES D’ASILE !

 

            Le 29 août, la police a violemment emmené la famille Feraj pour la rapatrier au Kosovo. En France depuis 2013 pour fuir les menaces de mort, les quatre enfants, scolarisé.e.s et les parents ont été cueilli.e.s au centre St Jacques où iels résidaient depuis quelques semaines. Mme Feraj, devant la violence de l’expulsion, a fait un malaise et a dû être rapidement conduite aux urgences de Besançon, pendant que mari et enfants étaient envoyé.e.s en centre de rétention à Rouen, avant d’être rapatrié.e.s manu militari dans les jours suivants. Actuellement, Mme Feraj est en instance de rapatriement à son tour. Enfants menotté.e.s, coups, séparations, rétentions : tout cela doit cesser !

            Plusieurs rassemblements ont déjà eu lieu devant la préfecture de Besançon : le préfet et le secrétaire général de la préfecture du Doubs, tristes sires, sont hélas déjà légendaires pour leur zèle impitoyable envers les familles réfugiées et pour faire fonctionner sans relâche la machine à expulser. Alors même que ce dernier avait promis au père de la famille Feraj une régularisation sous condition d’emploi et que celui-ci avait une promesse d’embauche, il n’a pas hésité à condamner cette famille et à la séparer. Alors même que les Bisontin.e.s réclament la régularisation des Feraj, d’autres expulsions continuent de pleuvoir : deux autres familles ont été expulsées dans les deux jours qui ont suivi, et ce à la veille de la rentrée scolaire ! Alors même que la France a été condamnée le 12 juillet 2016 par la Cour européenne des droits de l’Homme dans 5 affaires concernant des familles enfermées avec des mineur.e.s en rétention, la préfecture du Doubs continue d’enfermer des enfants, de séparer leurs familles et de les expulser, ce dans l’illégalité et en toute impunité. Cela est inadmissible, et ne doit pas rester sans réaction !

            A l’heure actuelle, deux militant.e.s ont entamé une grève de la faim, et revendiquent non seulement le retour en France de la famille Feraj, mais aussi la régularisation de toutes les familles résidant à St Jacques, ainsi que leur droit à l’auto-organisation et leur placement dans des logements décents.

            Nous sommes solidaires de nos deux camarades, et réclamons avec elleux justice, pour l’arrêt des expulsions et la régularisation de toutes les familles sans papiers.

REFUGEES : WELCOME !

Besançon, le 4 septembre 2016

refugees_welcome-01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s