Communiqué de la fédération Solidaires Etudiant-e-s du 7 décembre 2014

LE 11 DÉCEMBRE : TOU.TE.S EN GRÈVE !

Après le meurtre d’un manifestant par les flics, la réponse du mouvement social ne sera jamais ni trop massive, ni trop vive. Nos syndicats se sont concentrés ces derniers mois sur une participation aux mouvements de protestation et d’opposition qui sont nés spontanément dans de nombreuses universités. Si le mouvement n’est pas uniforme à l’échelle nationale, la ville de Toulouse est particulièrement mobilisée : l’université Paul Sabatier et celle de l’Arsenal ont rejoint le mouvement impulsé par l’université du Mirail, plus de 1500 personnes se rassemblent régulièrement en assemblée générale, organisent des actions de blocage, des journées de grève et de nombreuses manifestations. Les étudiant.e.s doivent affronter une féroce répression des flics, de la présidence et des casseurs de grève.

L’AG toulousaine appelle à se joindre à la journée d’action nationale du 11 décembre. Leur appel permet de dépasser les bases routinières de l’intersyndicale et de faire valoir par un mot d’ordre simple tout un projet de société alternatif : de l’argent pour étudier et enseigner, pas pour réprimer, de l’argent pour les facs et la biodiversité, pas pour les flics ni pour l’armée.

En effet, ce 11 décembre, l’intersyndicale de l’enseignement supérieur et un certain nombre d’acteurs mobilisés (Sciences en Marche, coordination des précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche…) appellent à une journée nationale de mobilisation contre l’austérité dans les universités. Notre fédération appuie cette lutte légitime contre une situation devenue insupportable dans l’enseignement supérieur : baisse des budgets, suppressions de cours et de filières ou suppression de leur contenu, précarité étudiante, précarité des personnels…

Mais il est crucial de marteler que la casse des universités relève d’une politique anti-sociale qui dépasse le seul terrain de l’enseignement supérieur et de la recherche. La lutte pour une université ouverte, critique, émancipatrice, gratuite et populaire, est inexorablement solidaire du combat contre la répression du mouvement social aussi bien que des ZADs et de l’opposition aux grands projets inutiles et imposés.

Le 11 décembre, nous appelons à une journée de grève étudiante avec la tenue d’Assemblées générales sur les établissements, et à rejoindre les manifestations contre l’austérité dans l’enseignement supérieur et la recherche. Nous invitons les syndicats professionnels à déposer des préavis de grève et le faire savoir pour créer un mouvement large.

De l’argent pour les facs et la biodiversité, pas pour les flics ni pour l’armée !

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes / Porte-parolat : 06.86.80.24.45 / http://www.solidaires-etudiant-e-s.org / contact@solidaires-etudiant-e-s.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s