Communiqué bilan des élections étudiantes 2014 à l’UFC

Publié: 3 avril 2014 dans Actualité, Université, Éducation et Recherche
Tags:, , , , , , , , , ,

Le 3 avril 2014

ÉLECTIONS ÉTUDIANTES 2014 A L’UFC : LE BILAN

Les étudiant-e-s de l’Université de Franche-Comté ont été appelé-e-s ce mois-ci à élire leurs représentant-e-s dans trois instances : lors du scrutin du 18 Mars, pour 5 sièges au Conseil d’Administration et pour 20 sièges au Conseil Académique (16 pour les étudiant-e-s de Licence et Master à la Commission Formation – Vie Universitaire + 4 pour les étudiant-e-s de Doctorat à la Commission de Recherche) ; lors du scrutin du 25 Mars, pour 8 sièges au Conseil de Gestion de l’UFR SLHS.

L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s s’est présentée au CA, à la CFVU et au Conseil de Gestion de l’UFR SLHS. Alors que sur le mandat 2012-2014, elle ne siégeait que dans cette troisième instance avec 4 sièges sur 8, elle occupera pour le mandat 2014-2016 1 siège à la CFVU (avec 12 BAF-FAGE, 2 UNEF et 1 UNI-MET) et 6 sièges au CG-SLHS (avec 2 UNEF), n’ayant pas obtenu de siège au CA (4 BAF-FAGE et 1 UNEF). Il y a donc un léger progrès pour notre syndicat qui, rappelons-le, est avant tout un syndicat de luttes (donc de terrain), et non un syndicat à vocation co-gestionnaire comptant sur les conseils. Nous n’avons cessé de rappeler durant toute notre campagne l’impossibilité pour les étudiant-e-s de peser dans ces conseils où ils/elles sont sous-représenté-e-s, et que seules des mobilisations de terrain peuvent permettre de faire de l’Université un lieu d’émancipation sociale face à l’Etat libéral, au patronat et aux défenseurs du corporatisme.

Cependant, ces résultats sont à relativiser : le taux de participation pour le CA a été de 12,51% (2 763 votants sur 22 078 inscrits), de 12,50% pour la CFVU, de 9,32% pour la CR (62 / 665) et de 1,75% pour le CG-SLHS (74 / 4 207). On constate donc un intérêt faible des étudiant-e-s pour ce type d’élections et particulièrement pour les étudiant-e-s de la « fac de lettres » en ce qui concerne leur UFR.

D’autre part, diverses choses sont à regretter dans la manière dont se sont déroulées ces élections, tant du côté de l’administration que du côté des organisations étudiantes s’étant présentées. Côté administration : la promotion de ces élections reste minime comparée à ce qu’est susceptible d’organiser l’UFC (colloques, portes ouvertes…), il n’y a pas eu d’annonces sur le site de l’UFC ni dans les médias locaux à part Radio Campus (surprenant pour une élection appelant plus de 20 000 individus), les professions de foi des candidat-e-s n’ont pas été directement communiquées aux électeurs (seuls des liens intranet leur ont été donnés par voie électronique) et elles n’ont pas été affichées dans les bureaux de votes. Côté organisations étudiantes : des professions de foi malhonnêtes et/ou mensongères (présentations incomplètes, bilans tronqués, affirmations ambiguës, informations floues) et des méthodes d’interpellation intrusives voire coercitives (harcèlement des votant-e-s les jours de votes pour les conduire aux urnes). Honte à la BAF qui offrait des crêpes aux étudiant-e-s en échange d’un vote à la faculté de médecine ! Si l’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s n’a pas été la plus plébiscitée aux élections centrales, nous pouvons au moins nous vanter d’avoir été parfaitement transparent-e-s sur nos caractéristiques et nos positions, et de ne pas avoir fait pression sur les votant-e-s.

Nous tenons également à donner quelques explications possibles pour la très faible fréquentation de l’élection du CG-SLHS. Alors que la BAF-FAGE apparaît miraculeusement en fac de lettres au moment des élections pour gagner des voix aux conseils centraux (ce qui, une fois de plus, lui a énormément réussi, il faut le reconnaître), elle ne présente pas de listes à son conseil de gestion, ce qui prouve son total désintérêt pour les plus petites questions touchant les étudiant-e-s de sciences du langage, humaines et sociales. Quant à l’UNEF, si elle a présenté une demi-liste cette année (ce qui n’avait même pas été le cas en 2012), elle n’a fait aucune campagne pour le CG-SLHS. Alors qu’elle a su faire venir des dizaines d’unéfien-ne-s de toute la France pour les élections centrales le 18 Mars, elle n’était même pas présente sur l’UFR SLHS le 25 mars. Bien que le taux de participation pour le CG-SLHS ait été au plus bas, il y a au moins une conclusion à tirer : quand on ne met pas le grappin sur les étudiant-e-s pour leur délivrer une vision approximative des choses mais qu’on les laisse d’eux-mêmes prendre connaissance des positions diverses en les laissant aller voter de leurs propres chefs, les résultats penchent en faveur des organisations militantes et sincères comme la nôtre.

Dans une époque où – plus que jamais – l’individualisme, la concurrence et l’idéologie « petite-bourgeoise » envahissent de tous côtés les cerveaux, et où la charité est portée comme la seule perspective d’attention aux plus faibles, il n’y a pas à s’étonner du score des associations corporatives que fédère la BAF-FAGE. Quant à l’illusion social-démocrate – là aussi plus que jamais mise en lumière avec le pouvoir en place – consistant à croire qu’il faut être conciliant avec les élites dominantes pour espérer qu’en retour elles participent à l’amélioration des conditions d’existence des masses dominées, on constate qu’elle sait encore duper bon nombre d’individus puisque l’UNEF, en dépit de son soutien aux dernières réformes qui sont en train de massacrer l’ESR (Arrêté-Licence sarkozyste, Loi Fioraso hollandiste), a réussi à se maintenir. Toutefois, l’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s tient à exprimer sa grande satisfaction à voir les réactionnaires de l’UNI-MET relégué-e-s au dernier rang des élu-e-s étudiant-e-s, c’était là un de nos principaux objectifs, et nous nous réjouissons d’avoir participé au recul de la droite conservatrice et xénophobe à l’UFC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s