Étudiant-e-s, personnels BIATSS, chercheur-se-s, enseignant-e-s, enseignants-chercheur-se-s

Contre la casse de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

La dernière réforme des universités, présentée par la ministre Fioraso et promulguée en juillet dernier, n’a pas apporté la rupture espérée avec les politiques universitaires précédentes. Au contraire, elle n’a fait qu’aggraver la LRU qui, en établissant l’autonomie budgétaire des universités, avait ouvert la voie à leur financement privé.

La loi Fioraso prévoit par exemple la mise en place de 30 pôles universitaires qui associeraient des établissements d’enseignement public, voire privé et les organismes de recherche, dans lesquels collégialité et vie démocratique seraient réduits à la portion congrue. Elle exclut tout moyen supplémentaire, alors qu’une augmentation des moyens et un volet de programmation budgétaire sont indispensables pour permettre à l’ESR de remplir ses missions et résorber la précarité

Ces mesures s’accompagnent du désengagement financier de l’État qui menace l’avenir de nos universités. Aujourd’hui, une quinzaine d’entre elles sont en faillite et beaucoup sont contraintes d’opérer des mesures drastiques pour faire face à leurs difficultés financières : fermetures d’antennes universitaires (comme celle de Béziers), tirage au sort pour limiter le nombre d’étudiants, gel de postes d’enseignants et de personnels, suppression de filières…

Contre la rigueur budgétaire à l’UFC et la fusion avec l’Université de Bourgogne

L’Université de Franche-Comté n’est pas épargnée par les difficultés financières, puisqu’elle est sommée d’économiser près de 2,2 millions d’euros d’ici à 2015 (dont plus de 150 000€ pour la fac de lettres).

Dans les faits, cela se traduit notamment par :

Le rapprochement entre l’UFC et l’Université de Bourgogne qui se poursuit et la menace d’une fusion à terme entre les deux établissements. Certaines formations sont déjà fusionnées (master Archéologie, master de Sociologie) et l’objectif est d’aboutir à une carte des formations communes aux deux universités ! Cette situation est la conséquence du désengagement financier du ministère, ayant pour conséquences la dégradation des conditions de travail des étudiants et de toutes les catégories de personnels.

→ Le non-renouvellement de certains postes, (notamment des ATER, de MFC, redéploiements qui pénalisent certaines sections)

→ Le licenciement de deux agents d’entretien contractuels (le non-renouvellement + un sous-effectif du service)

→ La fermeture du bâtiment Granvelle (que l’université ne veut/peut plus entretenir)

→ La dégradation des locaux (Arsenal) (une réfection des locaux largement insuffisante par rapport aux garanties obtenues l’année passée)

→ La fermeture du site IUFM de fort Griffon

→ La mutualisation-fusion de formations (notamment avec Dijon),

→ La suppression de filières (master AGEPOS par exemple, sauvé cette année grâce à une bagarre unissant personnels, étudiants et syndicats)

→ La diminution des heures d’enseignement, l’augmentation du nombre d’étudiants en TD, les heures de CM rétrogradées en TD …

Dans l’unité, les organisations syndicales SNPREES-FO, SNESSUP-FSU, Solidaires FERC-SUP CGT, ont rejeté le projet de loi que la ministre a fait passer en force cet été.

A Montpellier III, une lettre ouverte à la ministre datée du 27 octobre exige la restitution des 4 millions d’euro manquants à l’Université, signée par CGT UM3, CGT UM1, SNTRS CGT, Snesup-FSU UM3, Snesup-FSU UM2, SNCS-FSU, Snprees FO34, UNEF Montpellier, Solidaires étudiants 34, SUD Éducation UM2 et SUD Recherche EPST, le Collectif des Précaires de la Recherche de Montpellier.

A l’UFC comme partout, il s’agit de faire valoir nos revendications auprès de la présidence et du ministère.

Les organisations syndicales AMEB – Solidaires Étudiant-e-s, SUD Éducation, SNPREES-FO et FERC-SUP CGT vous invitent à venir en débattre en

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

MARDI 12 NOVEMBRE À 12H30

AMPHITHÉÂTRE PETIT

Logo AMEB-Solidairessud educ fo
images (1)

Le tract en PDF

Affiche AG 12-11-2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s