Étudiant-e-s en autonomie : le CROUS de Besançon proposera l’Aide Ponctuelle à ceux et celles privé-es d’AUA pour la rentrée.

Publié: 24 septembre 2013 dans Actualité, Université, Éducation et Recherche

ÉTUDIANT-E-S EN ATTENTE D’AIDE D’URGENCE ANNUELLE :

INFORMATIONS ERRONÉES

MAIS VICTOIRE SYNDICALE QUAND MÊME !

La pétition lancée par l’AMEB-Solidaires Étudiant-e-s la semaine dernière (intitulée Les étudiant-e-s en autonomie sans revenus avant Novembre… voire Décembre ! Le CROUS doit assumer ses responsabilités !) n’aura pas tardé à inquiéter le CROUS de Besançon. Alors que nous voulions interpeller la Commission compétente lors de sa réunion ce Mardi 24/09, la nouvelle sous-directrice de la vie étudiante, Madame Maryline Chiron, nous a proposé ce week-end par courriel de nous entretenir dans les meilleurs délais. Deux membres de notre syndicat l’ont rencontrée, ainsi que Madame Bernadette Louvet-Rueff (conseillère technique, assistante sociale du CROUS), lundi 23/09 dans l’après-midi.

Contrairement à ce qui nous a été communiqué (par une employée du service social du CROUS pourtant…), ce n’est pas l’ensemble des étudiant-e-s concerné-e-s par l’attribution d’une AUA qui risquent de se retrouver sans revenus durant les deux mois qui arrivent. Selon M.Chiron, seule une minorité d’entre eux-elles sont face à ce problème.

« TANT MIEUX ! » pourrions-nous dire.

L’AMEB profite donc de ce communiqué pour présenter publiquement ses excuses aux personnes qui ont signé la pétition ou qui se seraient inquiétées de la situation que nous avons décrite. Ceci dit, nous leur posons simplement la question suivante : comment aurions-nous pu imaginer qu’une employée-même du CROUS pourrait nous fournir des explications aussi confuses ? Nous le reconnaissons : nous avons fauté par naïveté. De plus, ce n’est pas une commission ministérielle qui révise actuellement les critères d’évaluation du FNAU mais une commission du CNOUS.

Il n’empêche ! Même si deux étudiant-e-s dans tout le pays avait été concerné-e-s par le problème (hélas, il y en a bien plus…), cela ne changeait pas grand chose à notre revendication :


« LA COMMISSION F.N.A.U DU CROUS DE BESANÇON ET SA DIRECTION DOIVENT PROPOSER PAR COURRIER DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS À TOUS LES ÉTUDIANT-E-S AYANT DÉPOSÉ UNE DEMANDE D’A.U.A POUR 2013-2014 LA POSSIBILITÉ DE DEMANDER UNE AIDE PONCTUELLE POUR LES MOIS D’OCTOBRE ET DE NOVEMBRE QUI ARRIVENT.« 

Au nom du CROUS de Besançon, Maryline Chiron s’y est engagée : même si ce ne sont pas tou-te-s les demandeur-se-s d’AUA qui sont menacé-e-s, le CROUS de Besançon enverra un courrier à tous ceux et toutes celles qui vont se retrouver dans une situation transitoire afin qu’ils-elles sachent qu’une solution temporaire existe avec l’Aide Ponctuelle. Nous ne demandions rien d’autre.

Il incombe maintenant aux autres sections Solidaires Étudiant-e-s de reproduire cette demande dans toutes les universités puisque le problème est national.

CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉTUDIANTE :
SOLIDARITÉ DE TOUS LES CORPS UNIVERSITAIRES !
ORGANISATION COLLECTIVE SANS CORPORATISME NI HIÉRARCHIE !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s