COMMUNIQUÉ DE SOUTIEN AU CAMARADE ANTIFA TOUFIK-DE-PLANOISE

Publié: 2 juillet 2013 dans Actualité, Antifascisme
Deux raisons absolument inacceptables nous poussent à réagir. 
 
Alors que de nombreuses organisations politiques, associatives, syndicales, ainsi que des entreprises privées, n’hésitent pas à placarder affiches et autocollants sur des endroits non-autorisés à Besançon, la mairie de la Ville a menacé le blogueur Toufik de Planoise d’amendes en raison de la « publicité » qu’il placarde pour se faire connaître, ce qui entraînerait la fermeture de son site. Pourtant, comme Toufik l’explique sur son blog (http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/affichage-sauvage-les-petits-arrangements-de-la-ville-de-besancon-avec-la-realite/), le Parti Socialiste et les services culturels de la Ville ne sont pas les derniers à user des mêmes procédés. 
L’AMEB-Solidaires Étudiant-e-s attend de la Mairie qu’elle retire sa plainte face à tant d’hypocrisie, nous soutenons le refus de Toufik « de verser […] ne serait-ce qu’un seul centime » et nous engageons à participer à une caisse de solidarité si la plainte devenait effective. Nous en profitons pour rappeler l’excellent travail produit par ce militant, notamment sur l’extrême-droite locale et nationale (http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/category/antifascisme-2/).
 
Second fait autrement plus abominable : vendredi-soir, vers 1 heure du matin, dans le cadre d’actions de propagande à Poligny (le fief des nazillons jurassiens), Toufik et quelques-uns de ses amis se sont faits apostropher puis menacer par trois fachos (dont un ouvertement partisan du néonazisme sur lequel Toufik avait produit un article : http://www.toufik-de-planoise.net/index.php/jura-le-parcours-de-malik-neonazi-membre-du-front-national-aujourdhui-condamne/). Ayant commencé par s’éloigner pour éviter l’altercation, le petit groupe d’antifas a vu un peu plus tard revenir les jeunes fascistes équipés d’un fusil à pompe, ceux-ci ont tiré trois coups. On ne sait s’il s’agissait d’un coup de pression (tirs en l’air) ou si les furieux visaient Touflik et ses potes. Suite à la plainte déposée samedi, l’un des agresseurs a été placé en garde à vue mais nie les faits. L’arme n’a pas été retrouvée. Aux dernières nouvelles, un des antifas devra également comparaître devant le tribunal, accusé par les amateurs de gâchette de les avoir gazés avec une bombe lacrymogène. Le substitut du procureur de Lons-le-Saunier, interrogé par la presse, a renvoyé les protagonistes dos à dos en déclarant : « Il n’y a pas eu de blessé, mais ce sont des gens qui sont venus se chercher« . L’affichage visant à dénoncer le racisme (le racisme étant un délit au lieu de la loi) est donc mis au même plan que les menaces de morts et l’usage d’arme à feu, comprendra qui pourra.
L’AMEB-Solidaires Etudiant-e-s assure tout son soutien moral aux camarades antifas concernés. Nous attendons une réaction judiciaire à la hauteur de la gravité des faits, il est temps que les institutions mettent en place des dispositifs réellement capables de prévenir ce genre d’initiatives inhumaines. Cependant, nous tenons enfin à rappeler que face à la banalisation des idées d’extrême-droite et à la multiplication des agressions violentes commises par des groupuscules fascistes (telle que celle qui a conduit à l’assassinat de notre camarade Clément Méric le 5 juin), seule une riposte massive et populaire, dans la rue comme sur nos lieux de travail et d’étude, sera en mesure d’éradiquer la menace fasciste.
 
DE CEUX QUI VEULENT NOUS FAIRE TAIRE
A CEUX QUI VEULENT NOUS VOIR MORTS :
NO PASARAN !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s