L’AMEB apporte tout son soutien aux étudiants de l’Université d’Angers qui luttent depuis l’automne dernier contre les restrictions budgétaires, désastreuses pour les conditions d’étude. Depuis plusieurs mois, AG et manifestations se multiplient, tandis que les étudiants mobilisés sont de plus en plus nombreux : ils étaient un millier dans les rues d’Angers mardi 15 janvier.

Cependant ce problème n’est pas propre à l’Université d’Angers. Partout en France, les facultés sont affectées par la politique d’austérité menée par le gouvernement socialiste, dans la lignée de son prédécesseur de droite. Cette situation désastreuse est également une des conséquences directes de la loi LRU.

Seul un puissant mouvement de lutte de tous les étudiants, personnels et enseignants sera en mesure d’inverser la situation.

Une manifestation étudiante contre l’austérité à Angers.[VIDEO]

C’est un millier d’étudiants, d’enseignants et de membres du personnel de l’université d’Angers qui ont manifestés ce matin de la place François Mitterrand jusqu’aux portes de la préfecture.

L’objectif est simple : Lutter contre l’austérité budgétaire dans laquelle à été plongée de plus en plus profondément l’université d’Angers, depuis la loi LRU de 2007.

Sonia Nour, membre active de l’UNEF ( Union Nationale des Étudiants de France) explique que « la situation est grave », en effet «des cours qui sont censés durer deux heures ne durent au final qu’une seule heure car le professeur a cours ailleurs», de plus, « lors des TD, il y a parfois 55 élèves dans la salles alors qu’elle n’accueille que 40 places assises », et enfin «dans certains endroits de l’université tels que la cafétéria ou l’amphithéâtre le plus grand, le plafond laisse passer la pluie».

C’est donc, selon Solène Gourdon, représentante étudiante de la Fé2A (Fédération étudiante des associations angevines), « il manque 4 millions d’euros ainsi que 310 postes supplémentaires pour que l’université soit plus efficace» .

L’État avait déjà apporté une rallonge budgétaire à l’université mais malheureusement insuffisante pour la sortir de cette crise difficile à digérer pour les étudiants et autre membres de l’Université d’Angers.

Source : http://www.my-angers.info/01/15/une-manifestation-etudiante-contre-lausterite-a-angers/20421

APPEL DE L’INTERSYNDICALE DE L’UNIVERSITE D’ANGERS

D’Angers [et d’ailleurs !] : Université en danger !
Mobilisons-nous pour l’université d’Angers
et pour le service public d’enseignement supérieur et de recherche !
MARDI 15 JANVIER 2013
RASSEMBLEMENT A 11H

place François Mitterrand (Rose des sables)
et départ en manifestation vers la préfecture d’Angers
Alors que le budget des universités est globalement en recul (au-delà des effets d’annonce du ministère de l’enseignement supérieur), la situation de l’Université d’Angers est des plus dramatique. Pour la troisième année consécutive, son budget est en déficit (plus de trois millions d’euros en 2012). C’est un effet direct des politiques d’austérité.

La loi LRU de 2007 et la gestion directe par les universités de la masse salariale de ses personnels permettent au ministère de déléguer aux présidents d’université l’application de ces politiques rétrogrades. Ainsi le ministère se vante-t-il d’avoir cette année créé 1000 emplois dont 35 à Angers. Mais dans le même temps, il exige du président de l’université d’Angers qu’il supprime (« gèle ») ces 35 postes, voire une partie des 70 emplois vacants cette année. Pour le ministère, l’argent des salaires doit être utilisé pour réduire les déficits de fonctionnement… Or, ce ministère reconnaît que 310 personnels supplémentaires seraient nécessaires à l’université d’Angers pour qu’elle fonctionne dans des conditions correctes !
L’offre de formation est menacée. Le manque d’enseignants et le manque d’argent pour entretenir les locaux (par exemple en Lettres où des locaux sont fermés à cause des fuites d’eau) poussent en effet à réduire le nombre d’enseignements proposé par l’Université ou à surcharger les TD. La recherche est touchée au cœur : certains laboratoires voient leurs budgets amputés de 20%. Enfin, le pouvoir d’achat des personnels, notamment BIATSS, est attaqué de plein fouet : les primes servant à compenser partiellement la faiblesse des salaires (accrue par le blocage du point d’indice : –14% depuis 2000) sont bloquées depuis plusieurs années. Sans parler de l’inacceptable précarité de l’emploi des contractuels (21 suppressions d’emplois l’an passé)…
L’acte 3 de la décentralisation préparé par la ministre de la Fonction Publique, et la « territorialisation » de l’Université évoquée par le Ministère devraient encore aggraver la situation.
Dans ces conditions, le Conseil d’administration de l’Université d’Angers a refusé le 18 décembre de voter un budget 2013 qui serait un budget insuffisant pour assurer un fonctionnement décent de l’établissement (avec seulement 1,45% d’augmentation de son budget de fonctionnement : moins que l’inflation !).
Le 15 janvier des négociations vont s’ouvrir entre l’équipe présidentielle et le ministère. Mais pour l’intersyndicale, au-delà du résultat temporaire de cette réunion au sommet, rien ne pourra être obtenu vraiment que par la mobilisation prolongée de tous les personnels.
C’est pourquoi nous appelons tous les enseignants-chercheurs, enseignant-e-s, chercheuses et chercheurs, BIATSS et tous les étudiant-e-s de l’Université d’Angers à une grande manifestation contre l’austérité budgétaire et l’étranglement de l’établissement :
MARDI 15 JANVIER 2013
Rassemblement à 11h, place François Mitterrand (Rose des sables)
et départ en manifestation vers la préfecture d’Angers
Non à l’austérité budgétaire ! Non aux suppressions de postes !
De vrais postes pour la fonction publique ! Halte à la précarité !
Des moyens pour étudier ! Des diplômes de qualité !
L’intersyndicale de l’Université d’Angers :
SNTREES-FO – SNASUB-FSU – SNESUP-FSU – SUD Éducation – UNSA – SUD Étudiant – UNEF
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s