ATELIER CINEMA

Publié: 8 avril 2012 dans Projections/Films
Tags:, , , , ,

L’Atelier Cinéma et l’AMEB vous proposent d’assister à la projection des films Le Septième Sceau et Innocents. Les projections seront suivies d’une analyse esthétique du film par rapport au thème développé par des étudiants en licence 3 de philosophie : le jeu.

L’analyse sera suivie d’un pot.

Entrée libre.

Faculté de Lettres. 

Réalisateur du Septième Sceau : Ingmar Bergman                                                                                                                                  Date de sortie : 1957                                                                                                                                                                          Genre : Drame fantastique suédois.                                                                                                                                                                 Durée : 1h32

Synopsis : De retour des croisades, le chevalier Antonius Blok rencontre la Mort sur son chemin. Il lui demande un délai et propose une partie d’échecs. Dans le même temps, il rencontre le bateleur Jof et sa famille. Jof a vu la vierge Marie. Un des films qui fit découvrir le cinéma suédois et qui contribua à la grande notoriété de Bergman.

 

 

 

Réalisateur de Innocents, the dreamers : Bernardo Bertolucci                                                                                                                                      Date de sortie : 2003                                                                                                                                                                          Genre : Drame                                                                                                                                                                                   Durée : 1h56

Synopsis : Isabelle et son frère Théo, restés seuls à Paris pendant les vacances de leurs parents, invitent chez eux Matthew, un étudiant américain. Dans cet appartement où ils sont livrés à eux-mêmes, ils vont fixer les règles d’un jeu qui les amènera à explorer leur identité
émotionnelle et sexuelle. Au fil des heures, la partie s’intensifie, les sens et les esprits s’exacerbent.
Avec pour toile de fond la France déchirée de Mai 68, reflet d’une jeunesse dont la voix résonne dans toute l’Europe, The Dreamers est un voyage initiatique : celui de trois adolescents testant leurs propres limites pour enfin se trouver.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s