Rassemblement contre le meeting de Sarkozy

Publié: 4 avril 2012 dans Actualité
Tags:, , , , , , , , ,

Vendredi 30 mars se sont rassemblés devant Micropolis une bonne quarantaine de militants (Front de Gauche, POI, anarchistes, AMEB, autres…) venus manifester pacifiquement leur mécontentement quant à la venue de Sarkozy pour un meeting dans notre ville. Parmi eux se trouvaient des adolescents et des vieillards. Ils n’étaient munis que d’une banderole et de quelques drapeaux (pas d’arme à l’horizon !). Ils se sont installés près de l’entrée, mais ne bloquaient pas l’arrivée des voitures. Quelques répliques ont fusées entre les fans de Sarkozy et les militants mais rien de bien méchant (« allez donc au boulot au lieu de manifester ! » « et vous, qu’est-ce que vous faites un vendredi à 16h30, vous êtes pas au travail ? »), les manifestants n’entravant pas la circulation. Puis déboulent trente de CRS qui ont « ordre de faire reculer [les manifestants] » et qui les encerclent de toute part.

Les manifestants sont bloqués entre les CRS et le grillage auquel des vélos étaient attachés. Un homme, syndicaliste chez SUD-PTT à France-Télécom, qui avait attaché son vélo aux grilles le temps du rassemblement, tente de le détacher pour suivre le mouvement de recul du groupe. Dans le désordre de cette action, son manque de réactivité aux ordres est interprété comme de la mauvaise volonté. Quatre CRS l’arrachent alors violemment du groupe, notamment en l’étranglant et en lui bouchant les voix respiratoires, avant de le mettre à terre pour le menotter et de l’embarquer pour RÉBELLION !

Les CRS après cela continuent donc de faire reculer le groupe de manifestants pour les cacher d’une éventuelle caméra de télévision, les coinçant au départ carrément derrière l’arrêt de bus (imaginez trente personnes serrées derrière un arrêt de bus !). Cette situation n’étant pas possible, les CRS les poussent de nouveau un peu plus loin, éclate l’échauffourée. A forces inégales et contre des manifestants jeunes et vieux rappelons-le, qui n’ont fait que manifester pacifiquement, les CRS s’échauffent et bousculent, ils tapent et insultent. Petite précision, bien sûr il n’y avait pas que trente CRS, mais une vingtaine de cars remplis de CRS, cachés derrière Micropolis.

Nous nous devons de rappeler également que les CRS sont là pour éviter les problèmes, calmer les tensions, qu’ils sont censés garder leur sang froid dans toutes les circonstances, et donc que taper gratuitement et insulter des manifestants en petit nombre et inoffensifs, c’est tout simplement se défouler ! Ils ne respectent pas leur travail, honte à eux !

Donc après avoir gentiment frappé, étranglé et insulté des femmes et des hommes qui sont loin d’être des délinquants, le calme revient. Durant trois heures, les manifestants sont obligés de rester à l’intérieur du cercle formé par les CRS. Les journalistes qui se sont retrouvés par hasard dans le mouvement sont interdits de sortie. Une jeune fille (mineure), après avoir été violentée par les CRS est en larmes et sur le point de s’évanouir. Il a fallu un moment pour que les CRS daignent la laisser sortir du groupe : il fallait vraiment être sûrs que ce ne soit pas une terroriste, peut-être ! Donc personne n’a le droit de sortir. Et plus tard, à l’extérieur, lorsqu’un homme décide de déplier une affiche du front de gauche, de l’autre côté de la route, celui-ci est aussi interdit d’agir (quoi ? Aurait-on peur que Sarkozy remarque qu’il a des opposants ?)

Mais il n’y a aucune inquiétude à avoir, les CRS ne sont pas trop fatigués, ils se sont fait relever deux fois, dans les trois heures trente où les manifestants devaient rester immobiles. Bon, bien fait pour les manifestants !

Mais la partie n’est pas finie ! Quand Sarkozy en eut terminé de son meeting, et ses fans sortis de Micropolis, les CRS laissèrent enfin les manifestants libres de leurs mouvements. Certains partent en direction du rond-point, d’autres vont reprendre la rue de Dole. Un petit groupe d’une dizaine de manifestants rencontre un groupe d’UMPiste. Des échanges verbaux peut-être pas très tendres sont émis. Un « umpiste » prend à part un des manifestants en l’insultant, le manifestant lui répond, tout à coup, l' »umpiste » se transforme en agent de la BAC, et lui saute dessus. En effet, dans le groupe de fans de Sarko se trouvaient cachés, en CIVIL, des agents de la BAC qui en ont profité pour provoquer les manifestants !  Le manifestant à été arrêté, menotté et emmené au commissariat pour « outrage à agent », son outrage étant : « mon grand-père était communiste et je t’emmerde ». Ce qui est illégal, c’est que ces civils ont sortit leurs matraques télescopiques et les ont frappés violemment, alors qu’ils n’avaient pas de brassard informant les manifestants de leur erreur. Sur la photo suivante on peut voir au moins 8 coups. 

Remarque :

Le rassemblement était PACIFIQUE et SYMBOLIQUE. Les manifestants étaient présents pour montrer qu’ils sont en désaccord avec la politique de Nicolas Sarkozy. Ils n’étaient en aucun cas là pour empêcher le meeting ( voyez l’absurdité de l’affaire, à 40 contre 3000 ! sans compter les CRS et gendarmes ; au moins 200 ! ). Les umpistes sont bien beaux de parler de liberté d’expression quand les manifestants de l’opposition sont réprimés avec matraques et tout ce qui s’ensuit. Quand ces mêmes manifestants sont éloignés volontairement de la vue des journalistes et de Sarkozy. Nous avons pu voir que la liberté d’expression ne va comme toujours, que dans un sens !

Honte à la droite et honte à ses chiens !

Plus de photos et de vidéos :

http://fragmentdemanif.wordpress.com/

Communiqué du Front de Gauche :

http://www.placeaupeuple2012.fr/nicolas-sarkozy-candidat-contre-le-peuple/


Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s