Semaine de Solidarité avec le Peuple Cubain

Publié: 4 mars 2012 dans Uncategorized
Tags:, , , , , , ,

L’AMEB vous invite à participer à la 

Semaine de solidarité avec le peuple Cubain 

Réservez vos 12, 13 et 14 mars !

 

SYNOPSIS de Soy Cuba :

A travers quatre histoires qui renforcent l’idéal communiste face à la mainmise du capitalisme, Soy Cuba dépeint la lente évolution de Cuba du régime de Batista jusqu’à la révolution castriste.
Pedro travaille dans les champs de cannes à sucre. Au moment d’une récolte qui s’annonce fructueuse, le propriétaire des terres lui annonce que sa maison et des terres ont été vendues à une société américaine…
A l’université de La Havane, Enrique fait partie d’un jeune groupe d’opposants au régime de Batista. Il s’apprête à assassiner un policier, mais au moment fatidique, le courage lui fait défaut…
Dans la Sierra Maestra, Mario et sa famille vivent pauvrement. Après avoir accueilli un jeune soldat luttant aux côtés de Castro, Mario et sa famille sont bombardés sans raison apparente par les forces aériennes de Batista…

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE de Etat de siège, les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba :

Depuis 1960, les États-Unis imposent des sanctions économiques unilatérales à Cuba qui affectent tous les secteurs de la société ainsi que toutes les catégories de la population. Etablies en pleine Guerre froide dans le but de renverser le gouvernement révolutionnaire dirigé par Fidel Castro, les sanctions sont toujours en vigueur plus d’un demi-siècle plus tard et n’ont cessé d’être renforcées par les différentes administrations aussi bien républicaines que démocrates, à l’exception notable des gouvernements de James Carter entre 1977 et 1981 et, dans une moindre mesure, de Barack Obama. 
Cette étude se propose de dresser une brève perspective historique de l’état de siège économique mis en place par Washington et d’apporter quelques éléments juridiques à ce sujet. Elle ambitionne également à faire la lumière sur la portée considérable de la politique des Etats-Unis sur le développement et le bien-être de la population cubaine. De la même manière, elle apporte un éclairage sur les raisons du maintien des sanctions près d’un quart de siècle après la chute de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide, alors que Washington a normalisé ses relations avec la Chine, le Vietnam et se trouve sur le point d’aboutir à un accord avec la Corée du Nord.

 

SYNOPSIS de Cuba une odyssée africaine :

1ère partie : On appelait « internationalistes » les combattants cubains engagés sur les fronts de la guérilla en Afrique et en Amérique latine. Dans les années 60, les interventions en Afrique ont été nombreuses, mais restent méconnues. C’est au Congo, peu après l’assassinat du leader indépendantiste Patrice Lumumba, que Che Guevara reprend le maquis pour prêter main-forte aux rebelles. Opérant sous une fausse identité (« Tatu », un prénom swahili), le guérillero, secondé par une centaine de Cubains noirs, tente, en 1965, de faire tomber le pouvoir « néocolonialiste » installé à Kinshasa. Cette première aventure se solde par un fiasco militaire. Mais un an plus tard, La Havane s’attaque au maillon faible de l’empire lusophone, la Guinée, et fournit un soutien technique aux troupes d’Amilcar Cabral, dont la lutte aboutit à l’indépendance du pays en 1974.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s